Le strabisme chez l'enfant

Les yeux de vos enfants sont précieux, et il faut les protéger. Le strabisme, défaut de convergence des yeux, touche environ 4 % des enfants. La maladie est non seulement peu esthétique, mais elle peut aussi causer une vraie déficience visuelle.

© Shutterstock

Le strabisme, c'est quoi ?

Le strabisme est une affection oculaire. Les axes visuels ne sont pas correctement alignés et pointent vers différentes directions, ou autrement dit, « louchent ». Un œil peut regarder droit devant lui, tandis que l'autre peut pointer vers l'intérieur, vers l'extérieur, vers le haut ou vers le bas.

À quel âge faut-il s'en inquiéter ?

De préférence le plus tôt possible. Vous prenez en main la maladie avant 4 mois et votre enfant louche prématurément ? À ce stade précoce, l'affection risque d’être permanente et sévère. Elle ne passe certainement pas inaperçue et nécessite rapidement une visite chez l'ophtalmologiste. Jusqu'à l'âge de 4 mois, il peut encore s’agir d’un trouble de coordination motrice. À partir de 4 mois, il est préférable de vérifier régulièrement les yeux de votre bébé. Toute forme de strabisme est préoccupante, même si elle n'est que légère ou passagère. Les enfants nés prématurément, souffrant d’un problème néonatal ou dont les parents souffraient de strabisme, aussi appelés « enfants à risque », doivent être systématiquement examinés par un ophtalmologiste avant leur premier anniversaire. Si aucun diagnostic est effectué, cet examen de la vue doit être effectué au plus tard avant le deuxième anniversaire.

Vers qui se tourner ?

Si vous êtes inquiet, vous pouvez demander conseil à un ophtalmologiste en prenant rendez-vous le plus tôt possible. Sinon, parlez-en avec un orthoptiste, qui vous redirigera éventuellement plus tard vers un ophtalmologiste, selon la gravité du trouble.